La posture de l’innovateur social.

Un peu partout, des initiatives hors du commun émergent dans la recherche de solutions plus adéquates aux défis sociaux de notre temps. Puisque nos sociétés sont en constante évolution et qu’encore de nombreux individus vivent diverses formes d’exclusion, collectivement, nous ne pouvons cesser de nous adapter.

Une innovation sociale est une nouvelle idée, approche ou intervention, un nouveau service, un nouveau produit ou une nouvelle loi, un nouveau type d’organisation qui répond plus adéquatement et plus durablement que les solutions existantes à un besoin social bien défini, une solution qui a trouvé preneur au sein d’une institution, d’une organisation ou d’une communauté et qui produit un bénéfice mesurable pour la collectivité et non seulement pour certains individus. La portée d’une innovation sociale est transformatrice et systémique. Elle constitue, dans sa créativité inhérente, une rupture avec l’existant.Réseau québécois en innovation sociale (RQIS)

L’innovation sociale tient sa richesse dans son processus exploratoire qui allie recherche et expérimentation. Ce mode de pensée est comparable à celui en innovation technologique et en design. Bien que cela puisse sembler vague, cette approche exige une grande ouverture et un sérieux questionnement par rapport aux impacts que des approches, des pratiques, des interventions et des services ont sur les personnes et les communautés.

 

posture1

Comment passer de cette théorie à une pratique?

 

Les innovations sociales qui ponctuent l’histoire sont, pour beaucoup, apparues avant même la théorie : elles en sont l’inspiration. Qu’ont-elles alors en commun? Elles rassemblent des personnes prêtes à sortir des sentiers battus, à apprendre d’individus diversifiés, à partager leur leadership, etc. Alors, adopter la posture de l’innovateur social, semble un bon premier pas afin de favoriser l’émergence de l’i.s.  et rendre nos organisations plus résiliantes. Cette idée nous amène à réfléchir à nos propres paradigmes, en tant qu’individu et professionnel. La manière dont je réfléchis et j’agis laisse-t-elle place à l’innovation? (Peter Block) En adoptant la posture, on ne réfléchit pas à comment insérer l’innovation sociale dans nos milieux, mais on expérimente comment les clés de cette théorie peuvent changer nos perceptions et nos pratiques. En se posant les bonnes questions, en ayant une grande ouverture aux autres, en se dotant de nouveaux complices et en se donnant le temps… nous nous équipons des bons outils pour favoriser le changement. Il n’existe aucune recette pour y arriver, ni aucun domaine où l’innovation est facile et prévisible. Les résultats varieront, mais faisons confiance au processus.

À travers les invitations à nos évènements et notre accompagnement, nous créons des écosystèmes où explorer individuellement et collectivement cette posture. Ces contextes d’expérimentation permettent de prendre conscience de nos habitudes et de réaliser des apprentissages transposables qui trouveront un sens dans nos pratiques.

 posture3-01

Retour >