L’an 3 : comprendre ses forces

Par Trajectoire, le 7 juillet 2016.

Depuis ses débuts, Trajectoire est un espace par lequel PRÉSÂGES explore le potentiel de l’innovation sociale pour le milieu communautaire des aînés. Nous nous sommes vite rendu compte que pour y arriver, il fallait sortir de notre zone de confort et se placer dans une posture de co-apprenants avec nos complices. D’abord insécurisante, cette manière de voir et de faire chemine continuellement dans nos têtes et apparaît maintenant comme un nouveau modèle qui est une source d’énergie pour nos actions.

FAIRE SAUTER LES SILOS
Notre cercle de complices ne cessant de s’élargir, il apporte avec lui un nombre grandissant de points de vue diversifiés qui nous font carburer autrement. Avec le temps, Trajectoire facilite la rencontre entre le milieu communautaire des aînés et celui de l’innovation sociale. Cet heureux mélange se vit de plus en plus dans nos évènements et vient enrichir les perspectives de nos récoltes. Nos partenariats vont eux aussi dans ce sens et des alliances stimulantes sont à l’horizon. Nous croyons que cette diversité est une ressource riche avec laquelle il nous est possible d’aller au delà des solutions actuelles.

ACCUEILLIR LE FUTUR ÉMERGENT
L’an 3 du projet fut fortement marqué par un nouveau paradigme d’où pointe la nécessité d’aborder nos défis avec agilité. En effet, comme le dit Otto Scharmer : « Il est essentiel de se connecter au futur émergent puisque les apprentissages du passé ne permettent pas d’agir face à une situation trop nouvelle. Ils sont même nos principaux freins à des réponses à nos défis complexes. » Donc, pour imaginer les projets de demain, notre expérience ne suffit pas puisque l’avenir vient avec une part d’inconnu. Elle est un point de départ mais, il faut aussi se servir de son intuition et laisser de la place à l’essai et aux apprentissages afin de mieux comprendre ce qui pourra apporter une meilleure réponse à nos besoins.

DE POSTURE INDIVIDUELLE À POSTURE ORGANISATIONNELLE
Notre exploration de l’innovation sociale nous a amenés à y réfléchir en terme de posture de l’innovateur social : La manière dont je réfléchis et j’agis laisse-t-elle place à l’innovation? Cette perspective nous amène à rendre plus tangibles les clés de l’innovation et à réfléchir aux façons de s’engager dans cette nouvelle voie. Toutefois, il est aussi possible d’analyser notre organisme à travers cette même loupe. Les évènements Idées nouvelles recherchent avocats du diable et Détour vers le futur nous ont fait prendre conscience de l’importance de la capacité d’écoute d’un organisme s’il désire évoluer avec les besoins et les aspirations de sa communauté. Cette écoute passe par une diversité de mécanismes organisationnels et il est temps de se questionner si ceux-ci favorisent ou non l’émergence de l’innovation sociale.

NOS VOEUX POUR L’AN 4
Nous avons l’intention d’explorer avec nos complices comment nos organismes peuvent se placer dans une nouvelle posture qui permettrait d’être davantage en mesure d’accueillir le futur émergent. En adoptant ce mode plus agile et en s’entourant de collaborateurs de plus en plus diversifiés, nous avons la forte impression qu’il sera possible de créer une nouvelle conversation avec les aînés où nous pourrons tous ensemble réfléchir à des projets qui amorceront le mouvement du changement social!